Le guide des Etats-Majors

X

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Latécoère embarque un nouvel actionnaire

Le fonds Searchlight rachète les 26% détenus par Apollo et Monarch au moment où l’équipementier aéronautique engage une nouvelle phase de développement.

Par  Olivier Pinaud le 08/04/2019



Montés à bord en 2014, d’abord en achetant de la dette, puis en la convertissant en actions l’année suivante, Apollo Global Management et Monarch descendent du capital de Latécoère. Les deux fonds, ainsi que CVi Partners, société affiliée à Apollo, ont annoncé hier la cession de leur participation de 26% à Searchlight Capital Partners. Les vendeurs et l’acheteur se connaissent bien : Eric Zinterhofer, le fondateur de Searchlight, a travaillé chez Apollo et Monarch de 1988 à 2010.

La transaction, qui devra être approuvée par plusieurs autorités réglementaires, se fera au prix de 3,85 euros par action, soit une prime de 23% par rapport au dernier cours de clôture de Latécoère. L’accord prévoit une clause de complément de prix au cas où Searchlight déposerait une offre publique d’achat sur Latécoère à un prix supérieur dans les 12 mois suivant la clôture de la transaction.

La prime «est raisonnable» aux yeux des analystes d’Oddo BHF, «puisqu’elle valorise Latécoère sur des ratios de 7 fois l’Ebitda 2020 et 16,1 fois le bénéfice par action 2020, contre respectivement 6,4 fois et 11,3 fois pour les pairs purs aéro-structures et midcap».

Latécoère a accueilli «favorablement ce projet d’opération». «Le changement au capital se fait dans la continuité, avec des natures d’actionnaires identiques. L’horizon de temps de ce nouvel actionnaire sera toutefois plus aligné avec la nouvelle phase de développement de Latécoère, alors qu’Apollo et Monarch étaient en phase de fin d’investissement», explique Sébastien Rouge, le directeur financier de Latécoère.

«Nous pensons que Searchight pourra soit favoriser le déploiement de Latécoère sur le marché américain, soit permettre un adossement à un acteur américain de taille plus importante», indiquent les analystes d’Oddo BHF. Il rappelle que le groupe a créé en début d’année un comité ad hoc composé d’administrateurs indépendants qui a pour mission d’évaluer l’ensemble des opportunités de développement externe.

Le changement d’actionnaires de référence pourrait également apaiser les tensions apparues l’an dernier avec deux minoritaires, Sterling Value et la Financière de l’Echiquier. Les deux actionnaires contestaient la représentation excessive d’Apollo et de Monarch au conseil d’administration, avec cinq membres. «Searchlight disposera de trois représentants au conseil d’administration, ce qui, compte tenu de la taille de sa participation, s’approche des niveaux de représentations habituels», indique Sébastien Rouge.

A LIRE AUSSI

13/05/2019

Iliad promet une politique de rémunération des dirigeants plus académique

Les mauvaises performances commerciales d’Iliad et la claque qui a suivi en Bourse ont eu un effet retentissant. Mardi, lors de la toute première ...


06/05/2019

Altice Europe paie au prix fort son retour sur le marché

29/04/2019

Denis Kessler sauve son mandat et sa rémunération en AG

15/04/2019

Les créanciers de Conforama maintiennent le groupe



NOMINATIONS

 
Nommé le 17/05/2019
 
Nommé le 16/05/2019
 
Nommé le 15/05/2019
 
Nommé le 15/05/2019
 
Nommé le 15/05/2019