Le guide des Etats-Majors

X

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Frey nourrit sa croissance en levant 200 millions d’euros

La foncière lance une augmentation de capital avec DPS pour financer son pipeline et des acquisitions. Le prix présente une prime de 5,6% sur le dernier cours.

Par  Bruno de Roulhac le 04/06/2018



Frey se donne les moyens de ses ambitions. La foncière de développement spécialisée dans les centres commerciaux de plein air lance une augmentation de capital de 202 millions d’euros. Soit 57% de sa capitalisation actuelle de 356 millions d’euros. Frey compte financer son portefeuille de développement, représentant un investissement de 915 millions d’euros dont 725 millions à vocation patrimoniale, et réaliser des acquisitions. A horizon cinq ans, Frey vise un patrimoine économique de 1,5 milliard d’euros (contre 593 millions fin 2017), pour un ratio d’endettement inférieur à 50% (37,7% fin 2017).

L’opération, dirigée par BNP Paribas et CACIB, est déjà couverte à 100% par la plupart des actionnaires et par deux nouveaux investisseurs, les sociétés IDPE et Caruso.

Chaque action détenue donnera droit à un droit préférentiel de souscription (DPS). Et 9 DPS permettront de souscrire à 5 actions nouvelles au prix unitaire de 30 euros. Soit une prime de 5,6% sur le dernier cours diminué du dividende de 1 euro versé le 27 juin prochain, et une décote de 1,2% sur l’ANR triple net EPRA fin 2017. «Avec une émission proche de l’ANR de liquidation et légèrement au-dessus du cours de bourse, le prix est probablement le meilleur qui puisse être obtenu au vu des cours des autres foncières de commerce, note Invest Securities. Les fonds seront investis dans des projets de développement et acquisitions aux rendements élevés (autour de 8% pour les développements, encore indéterminé pour les acquisitions), ce qui permettra un retour sur investissement bien supérieur à la rentabilité des fonds propres actuelle (résultat récurrent 2017 / ANR 2016) de 2,6%». Les actionnaires qui ne participeront pas à cette augmentation de capital seront dilués de 36%. Les DPS seront négociables du 1er au 14 juin inclus, et la période de souscription sera ouverte du 5 au 18 juin.

En mai 2017, Frey avait déjà levé 100 millions d’euros au prix unitaire de 28,50 euros avec une parité de 0,41 action nouvelle pour 1 ancienne (contre 0,55 dans l’opération actuelle). En juillet 2015, il avait levé près de 50 millions d’euros.

Post-opération, le capital de Frey serait détenu par Firmament Participations (contrôlé par la famille Frey) à hauteur de 31,6% (contre 36,8% aujourd’hui), Predica (qui se maintiendrait à 17,8%), AG Real Estate (qui passerait de 17,8% à 12,7%), EFFI Invest (qui resterait à 9,3%) et Cardif et Sogecap (qui passeraient tous les deux de 5,5% à 9,9%), pour un flottant toujours très réduit de 8%.

A LIRE AUSSI

11/06/2018

Roche Bobois tente l’aventure de la Bourse

Pour se désengager de Roche Bobois étape par étape, les familles fondatrices Roche et Chouchan avaient jusqu’ici privilégié la recherche ...


04/06/2018

Frey nourrit sa croissance en levant 200 millions d’euros

28/05/2018

EOS Imaging refinance sa dette et couvre ses besoins jusqu’en 2019

21/05/2018

Verallia travaille sa dette avant de toucher à son capital



NOMINATIONS

 
Nommé le 14/06/2018
 
Nommé le 14/06/2018
 
Nommé le 14/06/2018
 
Nommé le 14/06/2018
 
Nommé le 14/06/2018
© Patrick Boulen / Safran